Limaces, escargots et pucerons dans le jardin : les solutions

Des insectes et des bestioles en tout genre peuvent envahir votre jardin comme les limaces et les escargots, ainsi que les pucerons. Comment s’en débarrasser de manière efficace ? Plus bas, plus d’informations.

Solutions pour lutter contre les limaces et les escargots

Les limaces et les escargots envahissent votre jardin généralement lorsque celui-ci se compose de plantes à avec une texture tendre. En effet, ces bestioles qualifiées de mollusques en font leur nourriture. Leur reproduction est spectaculaire sachant qu’une femelle peut pondre une centaine d’œuf dont l’incubation ne prend que quelques semaines. Les limaces comme les escargots sont attirés par l’humidité du sol et de l’air, une température supportable située entre 15 et 20°C, un sol particulièrement aéré avec une composition en argile élevée, etc. Prévenez leur apparition en limitant ces facteurs qui leur sont favorables. Autres préventions : plantez des plantes répulsives pour ces bestioles notamment du persil ou de la consoude, répandre du marc de café sur le sol, etc. Si votre jardin est déjà envahi : poser des pièges dans le jardin (bac, pot, etc.), lorsque les bestioles se trouvent dedans, il ne vous reste plus qu’à les éliminer ou les jeter plus loin. Placez dans votre jardin des animaux se nourrissant de ces mollusques notamment les hérissons et les crapauds.

Solutions pour lutter contre les pucerons

Les pucerons sont les insectes du jardin qui sont les plus courants, leur taille est de 1 à 4 mm. Ils sont parfois visibles, parfois cachés. En présence de pucerons, les feuilles deviennent jaunes puis se dessèchent, tandis que les écorces et les racines présentent des craquelures. Contre l’invasion des pucerons, vous avez le choix entre :
• Les remèdes écologiques : qui sont non toxiques comme les purins fabriqué par vos propres soins à la maison (à base de tomate, d’orties, etc.), l’eau savonneuse peut suffire si la surface infestée est petite. D’autres remèdes naturelles sont proposées en magasin, prêtes à l’emploi.
• Les remèdes chimiques : comme les insecticides de contact si vous pouvez voir les bestioles et les insecticides systémique si les pucerons restent cachés mais envahissants. Toujours lire les modes et précautions d’emploi avant chaque utilisation, ces produits peuvent être dangereux pour les plantes mais pour vous aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *